Examen requis pour paramoteur

Examen requis pour paramoteur

Le brevet d’aptitude théorique

Avant de se lancer dans le ciel turquoise avec un paramoteur, il faut obtenir des compétences spécifiques validées par des examens. Le tout premier consiste en une certification théorique, similaires à celle acquise lors d’un apprentissage de conduite. Ainsi, vous devez acquérir le Brevet d’Aptitude Théorique (BAT) délivré par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC).
Pour cela, il est nécessaire de passer une épreuve de théorie générale. Il s’agit d’une série de questions à choix multiples portant sur des thèmes tels que la météorologie, la navigation, la réglementation aéronautique et le principe de vol.

La formation pratique

L’examen théorique est une étape importante, mais pour devenir un véritable pilote de paramoteur, vous devez également suivre avec succès une formation pratique. Cette étape permet de maîtriser les techniques d’envol, de vol et d’atterrissage, ainsi que les manoeuvres d’urgence. On y apprend également à analyser les conditions météorologiques et à comprendre comment elles peuvent affecter le vol.
Ces compétences sont généralement enseignées par un formateur agréé par la DGAC lors de sessions de formation. Celles-ci se déroulent en plusieurs étapes : d’abord des leçons sur terre pour apprendre à manipuler l’équipement, puis des leçons en tandem pour se familiariser avec les sensations en vol, et enfin des leçons en solo sous la supervision d’un instructeur.

Lire aussi :  Réparation d'hélice carbone de paramoteur

L’examen pratique

Une fois que la formation pratique est terminée, l’aspirant pilote doit passer un examen final. Celui-ci est aussi appelé « lâcher ». Durant cet examen, vous devrez démontrer toutes les compétences apprises pendant la formation.
L’examen comprend généralement plusieurs éléments, notamment un vol en solo, où vous exécuterez différentes manoeuvres de vol, et un atterrissage précis. Une fois cet examen réussi, vous obtenez le brevet de pilote de paramoteur.

L’importance de la formation continue

Il est essentiel de souligner que même après avoir obtenu le brevet de pilote de paramoteur, la formation ne s’arrête pas. En effet, la météo, le terrain et l’équipement peuvent présenter des défis constants et ainsi, nécessiter une adaptation constante.
Les pilotes expérimentés suggèrent de voler régulièrement pour maintenir et améliorer leurs compétences. Participer à des ateliers, des séminaires, ou des formations continue peut également contribuer à rester à jour et à affiner les compétences de vol.

FAQ

Quelle est la durée de la formation pour devenir pilote de paramoteur ?

La durée de la formation est en moyenne de 15 jours mais ça peut varier en fonction du rythme de chacun et des conditions météorologiques.

Faut-il une condition physique particulière pour piloter un paramoteur ?

Une bonne condition physique est recommandée mais pas obligatoire. Il faut cependant être capable de courir quelques mètres avec l’équipement sur le dos pour décoller.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *