Fabrication des voiles Adventure paramoteur

Fabrication des voiles Adventure paramoteur

Le paramoteur marie les sensations du vol libre et la praticité de l’aviation légère. Les voiles de paramoteur fournissent la portance nécessaire pour le vol, tandis que le moteur fournit la propulsion. La conception et la construction des voiles sont des éléments critiques pour garantir la sécurité et la performance du vol. Dans cet article, nous allons explorer la fabrication des voiles de l’une des marques leaders du marché, Adventure Paramoteur.

Changement du tissu utilisé

Adventure Paramoteur utilise une variété de matériaux dans la fabrication de leurs voiles. Historiquement, le Dacron, un type de polyester, était le tissu de choix pour les voiles de paramoteur. Plus récemment, cependant, des matériaux plus performants tels que le Porcher Sport et le Nitinol ont commencé à être utilisés.

Concept de construction

La voile est construite en différents panneaux qui sont ensuite assemblés ensemble. Ces panneaux sont découpés à l’aide de machines à découpe laser, qui découpent le tissu en fonction des spécifications exactes requises pour chaque section de la voile.

L’assemblage

Une fois les sections de la voile découpées, elles sont assemblées à l’aide d’une machine à coudre industrielle. Cette couture doit être extrêmement précise, car des erreurs dans la couture peuvent entraîner des défauts dans la voile qui peuvent affecter la performance de vol.

Lire aussi :  Fabrication de filet de protection d'hélice paramoteur

Les vérifications de la voile et les tests de vol

Après l’assemblage, la voile est soumise à une série de tests rigoureux pour s’assurer qu’elle répond aux normes de sécurité et de performance. Cela comprend des tests de traction pour s’assurer que la voile peut résister à la tension, des tests de porosité pour vérifier que l’air ne s’échappera pas à travers le tissu, et des tests de vol pour s’assurer que la voile se comporte comme prévu en conditions réelles de vol.

Les procédures de contrôle finales

Après les tests de vol, chaque voile est inspectée visuellement pour détecter tout signe de défaut de fabrication. Chaque pièce de la voile est vérifiée, y compris les lignes, les coutures, et le corps de la voile lui-même. Si des défauts sont trouvés, la voile est retournée à l’atelier pour être réparée.

Foire aux questions

@amixemtok

#amixem #paramoteur #drole

♬ son original – Amixem

Qu’est-ce qui différencie la voile d’un paramoteur d’une voile de parapente?

Alors que les deux types de voiles sont conçus pour être légers et pour générer de la portance, une voile de paramoteur doit également être capable de supporter l’effet du poids supplémentaire du moteur.

Qu’est-ce que le Nitinol et pourquoi est-il utilisé dans la fabrication des voiles de paramoteur?

Le Nitinol est un alliage de nickel et de titane qui est connu pour sa résistance à la corrosion et sa capacité à reprendre sa forme originale après avoir été plié ou déformé. Il s’agit d’un choix populaire de matériau pour les voiles de paramoteur en raison de sa résistance à la déformation et de sa longue durée de vie.

Lire aussi :  Vitesse atteinte par bout d'hélice paramoteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *